Alors… on danse?!

By Posted in - Non classé on mai 20th, 2016 0 Comments

Je regarde ce monde au printemps, tout s’anime.

J’ouvre mon coeur au présent et… réellement, tout se met à danser!

J’aborde un nouveau matin, je crée une nouvelle empreinte. Mon empreinte.

Je conduis ma vie sur mon chemin et… tout s’illumine. J’entrevois des êtres, des amis, des connaissances, des parents, chacun avec leur lopin de terre; brins de combats quotidiens, qu’ils portent en fardeau. Tout s’éclaire, comme une évidence, on ne peut pas laisser faire. Quand on connait le bonheur intérieur, on n’est pas forcément moins triste. Ceci dit, en dedans, on est heureux, stable, sûre de soi. Alors on… ne peut pas s’arrêter à regarder ça.

Quand on connait le bonheur intérieur, on voit tous ces gens si bons, si sincères, si chouettes, si magnifiques, si magiques… et certains, pourtant, si malheureux. Alors, on se dit qu’il faut faire quelque chose, car on analyse, on entend, on regarde et, parfois même, sincèrement, on comprend.

Ainsi, je vous ouvre mon coeur, je veux votre bonheur intérieur. Chacun d’entre vous peut le trouver, indépendamment de tout souffle de Dieu, toute religion, tout gourou, toute secte, non, sans rien de tout ça. Vous pouvez le trouver en vous.

Je sais ce que j’ai traversé, je sais comment y arriver, chacun peut.

Depuis quelques temps, je réfléchis beaucoup à une chose: ma vie est en plein tournant! Je peux, maintenant, faire des choix radicaux, qui changent ma vie, du tout au tout…

Ainsi, je pensais à remettre un peu de couleurs dans les nouveaux locaux que nous sommes entrain de rénover sur notre nouveau lieux de travail. C’est aujourd’hui, justement qu’un ami m’a dit, sans savoir ce chemin intérieur: « Pourquoi ne pas mettre un peu de couleur à tes textes? » Il a raison, il faut de la couleur! Toutefois, pas n’importe comment.

Aujourd’hui voyez-vous, je sais que ces textes, je vous les lance, comme des interrogations. Interrogations personnelles au départ auxquelles ma réponse s’encre paisiblement. Alors, je crée le texte que je vous écris, pour lancer votre interrogation ou parfois, votre exclamation sur mes mots, afin qu’on partage nos mondes, nos idéaux, nos goûts, si proches et tellement personnels à chacun pour autant. Un pavé dans la marre, de temps en temps.

Alors, mes textes continueront sûrement à contenir beaucoup de noir et blanc, pour vous insuffler le goût, l’envie, d’y mettre vos couleurs!

Par contre, mon chemin n’est pas une tangente et a pris une tournante radicale depuis mon dernier post sur ce mur, il y a plus de 7 mois.

Bientôt, vous verrez un peu de couleurs dans mon atelier. Bien sûr, je continuerai à trouver la plupart des photos de famille plus artistiques en noir et blanc, bien sûr, les murs seront toujours de noir et de blanc et, bien sûr, je continuerai à porter plus de noir! J’aime à dire que c’est un défaut professionnel. Et oui, le noir limite notre reflet dans les sujets que nous photographions et, de plus, sur le noir, à l’époque, les tâches de révélateur ne se voyaient pas, puisque je perpétue l’époque dans les cours « à l’ancienne » que je vous propose, l’excuse perdure. Cependant, je porte du noir (ou du blanc) en préférence, parce que c’est plus sobre. J’aime ce côté plus discret.

Toutefois, tout change, peu à peu…

Bientôt, également, vous me verrez pratiquer plus de photographie artistique et donner plus de cours en accordant moins de contrats. Car bientôt, j’exercerai un nouveau métier qui me tient à coeur, dans un domaine visant à rapprocher les individus de  leur bonheur, pour qu’ils puissent le trouver par eux même.

Et quoi de mieux, pour se faire que de placer une barre haute « en couleur » avec une formation à la hauteur de mon ressenti intérieur?

 

En août j’inaugurerai le nouveau studio-labo, pour continuer ma passion sans contrainte de fonds. Avec la certitude que le simple fait d’être en harmonie avec moi-même me donnera tout ce dont j’ai besoin dans tous les domaines de ma vie.

Je crois que quand on trouve sa destinée, on a besoin de temps pour la mettre en place… Cogiter… Hésiter… Miroder… Et c’est utile! Lucide! Intelligent! évident! Comme les neuf mois à attendre un enfant, car après cette attente, grâce au temps de latence, on a trouvé ce qui nous attirait vraiment; on est prêt.

Bientôt, je commencerai à changer la face du monde aux yeux d’une personne à la fois. Sans prétention: je commencerai, à mon niveau, à réaliser mon premier rêve d’enfant: « Je veux sauver le monde! ». Je ferai de mon mieux pour transmettre toutes les clés que j’aurai acquises à ceux qui cherchent à poser le poids de leurs combats, pour qu’ils puissent n’en tirer plus que les « grâces ». Car, il faut que je souligne que quelqu’un de très cher me rappelle souvent:

« C’est « grâce à » et non « à cause de »! » … il a raison!

Tout est question de perception, encore! La vie est trop courte pour attendre un changement, il faut le générer!

La réalité sans naïveté, aucune: on peut tous, à notre niveau, sauver le monde.

Je vous exhorte, donc, à avoir le courage qu’il m’a fallu 7 ans à empoigner, pour entrer dans votre destinée; celle que vous voulez, au plus profond de vous-même!

Quelques soient vos rêves d’enfant, vos rêves d’adultes ou, tous à la fois: Vous y avez droit!

Please leave a Comment